Anakolodge

Suisse – Val d'Hérens

Avec les mayens du bord !

Le raccard est au paysan suisse ce que le mazot est à son homologue transalpin : un grenier à grain surélevé sur piles afin d’empêcher les rongeurs d’y faire leur marché… En Valais, on parle aussi de « mayen », même genre de construction accueillant bergers et troupeaux en route pour les alpages au mois de mai (d’où « mayen »).
Le val d’Hérens, dans les Alpes valaisanes, a su conserver son caractère rural traditionnel. Ici pas de bataillons de touristes frénétiques. Il y règne une atmosphère bucolique, un peu hors du temps, amplifiée par un paysage presque surnaturel de montagnes majestueuses et de cimes immaculées. A 32 km de Sion, dans le petit village de La Forclaz, un architecte passionné, Olivier Cheseaux, a donné vie à un projet fou. Cet amoureux du petit patrimoine local a bataillé pour racheter des édifices souvent à l’état de ruine et voués à la démolition disséminés dans le Val d’Hérens.
Démontés pièce par pièce, ils ont été réassemblés à l’identique et rénovés dans le respect de la tradition. Olivier a veillé à préserver l’authenticité archaïque de l’architecture extérieure. Une fois à l’intérieur, on reste médusé par le contraste : grands volumes, grand confort, cuisine et salle de bains équipées, déco contemporaine. Une réussite qui, espérons-le, fera des émules ! L’occasion de vivre les événements qui marquent rituellement la vie des Valaisans, inalpes et désalpes des célèbres vaches d’Hérens. Ouvert toute l’année.
https://anakolodge.ch

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Recevoir nos infomails
Consulter notre page Instagram
Partager sur WhatsApp
Intégrer notre flux RSS