Le Roter Sand

Europe, Phares

Fil rouge

Isolé dans les flots de la mer du Nord, le Roter Sand a cessé de fonctionner en 1964. Laissé à l’abandon pendant plusieurs années, il ne doit sa survie qu’à l’action efficace d’associations de défense grâce auxquelles une procédure de sauvegarde a été engagée. Entre 1987 et 1999, d’importants travaux ont été menés pour lui rendre sa superbe. Le résultat est à la hauteur des espérances. On aperçoit de très loin la tour rouge emblématique qui lui a donné son nom.

Après avoir fait quelques provisions et quitté Bremerhaven, il faut compter trois bonnes heures à bord du Goliath pour franchir les 30 milles nautiques qui séparent le phare de la terre ferme, prendre le temps de grimper avec précaution l’échelle étroite qui mène à la porte d’entrée.
Une fois à l’intérieur, c’est le moment de se laisser emporter dans le tourbillon des émotions. Le spectacle est véritablement exceptionnel, tant par la beauté du sémaphore en lui-même que par le spectacle de la mer agitée qui bouillonne é ses pieds.

https://roter-sand.de/

© Denise Cabelli

Les hébergements insolites par destination

Découvrez les constructeurs insolites et plus encore

Share This